Cairn E-Journals - Literature and Linguistics Collection

Cairn bietet mehr als 200 französischsprachige Zeitschriften aus den Geistes- und Sozialwissenschaften verschiedener Verlage an. Wir bieten Ihnen Zugang zu romanistisch relevanten Titeln der Plattform, die in Deutschland in elektronischer Form nur eine geringe Verbreitung haben. Durch Klick auf info erhalten Sie detaillierte Informationen zur jeweiligen Zeitschrift.

Detailinformationen:

Critique (2003-)

Objectifs: La revue Critique, fondée en 1946 par Georges Bataille et animée de 1962 à 1996 par Jean Piel, est aujourd'hui dirigée par Philippe Roger et par un Conseil de rédaction qui comprend Marc Augé, Françoise Balibar, Pierre Birnbaum, Antoine Compagnon, Danièle Cohn, Pedro Cordoba, Élie During, Yves Hersant et Alain de Libera.
Une revue « générale : Critique est une « revue générale des publications françaises et étrangères ». Elle propose chaque année à ses lecteurs neuf numéros, dont trois doubles. Elle entend rester fidèle à la mission que lui fixait Georges Bataille : « Critique publiera des études sur les livres et les articles paraissant en France et à l'étranger. Ces études dépassent l’importance de simples comptes rendus. A travers elles, Critique voudrait donner un aperçu, le moins incomplet qu’il se pourra, des diverses activités de l’esprit humain dans les domaines de la création littéraire, des recherches philosophiques, des connaissances historiques, scientifiques, politiques et économiques. »
Une revue de référence: Echappant tout à la fois à l’urgence inhérente au journalisme culturel et à l’inévitable spécialisation des revues savantes, Critique est un instrument d’information et un espace de réflexion plus indispensables que jamais. Les études qu’elle publie s’attachent à dégager, dans la masse des publications, le neuf et l’essentiel. Les sujets érudits ou spécialisés y sont traités sous une forme toujours accessible au non-spécialist. (nach oben)

Dix-septième siècle (2001-)

Cette revue est publiée par la Société d'étude du XVIIe siècle présidée par Jean-Robert Armogathe. Elle paraît depuis 1949. Ordonnée à mieux faire connaître le XVIIe siècle dans son ensemble, et notamment dans les domaines artistique, historique, juridique, littéraire, philosophique, scientifique et spirituel, elle est pluridisciplinaire par vocation. Elle accueille à cette fin des contributions de chercheurs et d'amateurs érudits, français aussi bien qu'étrangers, publiées après soumission à sa Commission de publication. Les livraisons de Varia alternent avec les numéros thématiques, élaborés sous la responsabilité d'une autorité scientique reconnue. Chaque numéro de la revue assure, de surcroît, la recension d'ouvrages récemment parus sur le XVIIe siècle (environ 130 recensions par an). (nach oben)

Esprit (2006-)

Fondée en 1932 par Emmanuel Mounier, la revue Esprit continue d’orienter ses lecteurs dans les débats du temps, poursuit son enquête sur la forme de vie démocratique et maintient son engagement en faveur de la justice. Personnaliste à ses origines, la revue a participé aux luttes anticoloniales, accompagné l’expérience de la « deuxième gauche » et mené le combat antitotalitaire. Université sauvage, elle réunit ceux qui cherchent à proposer à un public large un éclairage critique de notre modernité. Chaque numéro est composé d’un éditorial, d’un journal « à plusieurs voix » sur l’actualité politique internationale, d’un dossier thématique, d’articles divers, et de recensions de l’actualité culturelle et éditoriale. Indépendante, ouverte sur le monde et engagée dans la cité, la revue est aujourd’hui codirigée par Antoine Garapon et Jean-Louis Schlegel. (nach oben)

La Linguistique (2001-)

La Linguistique se consacre à l'examen de tout ce qui touche au langage et aux langues, comme instruments de communication et d'expression. Elle traite donc de linguistique générale, de description des langues (phonétique, phonologie, syntaxe, sémantique, pragmatique, analyse de discours, etc.), de diachronie, de sociolinguistique, de psycholinguistique, de sémiologie, etc.
La Linguistique recrute ses collaborateurs, en premier lieu, parmi les chercheurs qui dégagent la structure des langues à partir de l’observation de leur fonctionnement, mais aussi chez ceux qui s’intéressent à l’épistémologie et à la théorie. (nach oben)

Langage et société (2000-)

Langage & Société est une revue pluri-disciplinaire fondée en 1977. Son domaine est l’étude du langage, des langues et des discours en tant que phénomènes sociaux, situés historiquement et socialement. Elle diffuse des connaissances en analyse de discours, sociolinguistique, sociologie du langage, étude des interactions verbales. Elle publie essentiellement des articles en français, et, à concurrence d’un article par numéro, en d’autres langues (anglais, espagnol, allemand, etc.). Chaque numéro comprend plusieurs rubriques : un dossier thématique organisé sous la responsabilité du comité de rédaction, deux articles varia, des comptes rendus. Revue bénéficiant de la reconnaissance scientifique du CNRS.

Founded in 1977, Langage & Société is an interdisciplinary journal whose specific domain is the study of language, languages and discourse as historically and socially situated phenomena, and whose aim is to keep readers informed about on-going research on discourse analysis, socio-linguistics, sociology of language, verbal interactions. It publishes mainly in French, but one article in each issue is in a different language. (nach oben)

Langages (2004-)

Cette revue illustre les axes fondamentaux de la réflexion contemporaine et chaque numéro est soumis à l’expertise de deux relecteurs anonymes spécialistes de la thématique, l’un en France, l’autre à l’étranger. Les différentes langues, mais aussi tout système signifiant, dans son organisation interne comme dans ses actualisations, sont étudiés.
Sont concernés tous les chercheurs dont la discipline conduit à s'intéresser aux « sciences du langage » : syntaxe, lexique, morphologie, phonologie, sémantique, pragmatique, rhétorique, sémiotique, stylistique, typologie, acquisition, pathologie, sociolinguistique, cognition, traitement automatique…
Revue publiée avec le concours du Centre national de la recherche scientifique (CNRS). (nach oben)

Langue française (2004-)

Tous les articles sont soumis à une double relecture anonyme par les membres du comité de direction. Les numéros sont centrés sur les recherches théoriques et descriptives contemporaines concernant le français. Lexique et sémantique, syntaxe et morphologie, grammaire et didactique, acquisition et apprentissage… les contributions de tous horizons faisant le point sur les problématiques nouvelles et les recherches contemporaines, théoriques et empiriques sont accueillies sans exclusive.
Revue publiée avec le concours du Centre national de la recherche scientifique (CNRS). (nach oben)

L'Année balzacienne (2000-)

Fondée en 1959, L'Année balzacienne, publiée par le Groupe d’Etudes balzaciennes, paraît en livraisons annuelles depuis 1960. Sa troisième série s'est ouverte en 2000. Chaque volume contient, sur Balzac et autour de Balzac, sur son œuvre et le contexte dans lequel elle a été produite, des articles de recherches d'inspiration diverse : études générales, biographiques, génétiques, historiques, stylistiques...(nach oben)

Le Français aujourd'hui (2001-)

Le Français aujourd'hui se veut un outil de réflexion et d'actualisation des connaissances sur la langue et les discours, sur un auteur ou une approche littéraire, ou encore sur des démarches pédagogiques novatrices.
Chaque numéro regroupe, autour d'une thématique, des contributions qui s'appuient sur les données de la recherche en sciences humaines, sciences du langage et des textes, didactique du français, ainsi que sur des expériences concrètes, menées dans des classes. Il s’agit d’élargir les bases de ceux dont la vocation est de transmettre un patrimoine littéraire et humaniste grâce aux nouvelles connaissances relatives au fonctionnement des textes dans ou hors du champ littéraire et aux conditions et processus d’apprentissage.
Plusieurs chroniques, dont les objectifs sont d’alimenter la réflexion et d’ouvrir des échanges critiques, augmentent chacun des volumes autour d'une question d'actualité dans les domaines de la linguistique, de la poésie, de la littérature de jeunesse, de l’actualité éducative et de l'histoire de l'enseignement. La revue Le Français aujourd'hui s'adresse à tous ceux – de la maternelle à l'université – que l'enseignement du français passionne, en France, comme partout dans le monde où le français est enseigné.
Revue publiée avec le concours du Centre national de la recherche scientifique (CNRS). (nach oben)

L'Information littéraire (2001-)

Depuis plus de cinquante ans, la revue L’Information littéraire poursuit le même but : proposer un outil qui fasse le point, qui offre des synthèses, qui présente les ouvrages récents de la recherche en cours, permettant ainsi à un public exigeant, mais souvent débordé par des multiples tâches, de connaître, clairement mais non sans nuances, l’état présent des travaux dans le domaine des littératures grecque, latine et française. Au cœur d’une continuité globale, L’Information littéraire change et essaie de correspondre le mieux possible aux attentes nouvelles de son public. C’est aujourd’hui une revue qui :
- Échappe à la spécialisation (en période, en genre, ou en méthode : histoire littéraire, théorie, etc.) et peut être un outil précieux pour aider les enseignants à devenir des « généralistes ».
- Tient les enseignants informés de parutions récentes, qui suggère des pistes de travail, des études de textes ou de thèmes et peut être un heureux stimulant pour la réflexion pédagogique. (nach oben)

Littérature (2006-)

Réflexions critiques sur l'invention des formes littéraires anciennes et contemporaines, cette revue est un pôle de réflexion sur le rôle inventif de la littérature dans l'évolution des sociétés et des cultures.
Au croisement des sciences humaines et des arts, les collaborateurs venus de nombreux pays entretiennent le dialogue avec un lectorat international et abordent parfois le champ de l'histoire des sciences et des idées. (nach oben)

Littératures classiques (2004-)

La revue Littératures classiques, continuation des Cahiers de littérature du XVIIe siècle, a été fondée en 1989. Cette publication de la Société de Littératures Classiques (S.L.C.) a pour but de contribuer au rayonnement de la littérature de l’époque moderne (XVIe-XVIIIe s.) et au développement de la recherche dans ce domaine. Suivant une fréquence de trois numéros par an, la revue s’attache à des problématiques critiques actuelles, à des thèmes ou à des genres particuliers, comme à des auteurs (du XVIe au XVIIIe siècle) sur lesquels il importe de faire le point. (nach oben)

Poétique (2003-)

Revue de théorie et d’analyse littéraires » fondée en 1970, Poétique promeut la réflexion théorique, qu’elle soit générale ou élaborée à partir de textes particuliers ; elle travaille à la renouveler, favorise le dialogue entre les différentes perspectives critiques et, plus largement, donne à s’interroger sur le pourquoi et le comment des études littéraires.
Poétique ne se consacre pas à des époques, des auteurs, des genres particuliers. Le travail théorique et méthodologique trouve à s’exercer et à s’enrichir sur les terrains les plus divers. Le langage poétique, le récit, les genres et les types de discours, mais aussi les problèmes de la lecture, le rapport à l’histoire sont quelques-unes de ces questions récurrentes qui, au fil du temps, se sont approfondies et transformées. La revue ne manque pas de s’interroger aussi sur d’autres domaines artistiques : la peinture, le cinéma, la musique dans leurs rapports à la littérature trouvent leur place dans l’enquête conduite sur les grands problèmes esthétiques.
Publiée en France et en français, Poétique est une revue sans frontières par ses auteurs, ses lecteurs et ses objets. (nach oben)

Présence africaine (1947-)

C’est en décembre 1947 que le premier numéro de la revue Présence africaine voit le jour. Il couronne le rêve de son fondateur, Alioune Diop (1910-1980), qui l’avait déjà imaginé dès la fin de seconde guerre mondiale. Sur le plan historique, la revue suit les traces de celles qui ont été créées dès la fin de la première guerre par des Africains, les Noirs américains et les Antillais, Le Cri de Nègres, La Revue du Monde noir (1931), Légitime défense (1932, un seul numéro), L’étudiant noir (1934-1940), Tropiques (cofondée par Aimé Césaire et René Ménil). Elle se distingue cependant de toutes celles-ci parce qu’elle veut réunir et donner à entendre toutes les voix des Noirs du monde qui vivent tous sans exception, quelle que soit leur langue d’expression, une même expérience historique de la dépossession, du déni d’identité, de la souffrance due à l’esclavage et à la colonisation. Pour faire entendre cette voix et faire mesurer l’intensité et la réalité de cette présence des Nègres au monde, Alioune Diop fait appel, pour le premier numéro, a de prestigieux parrains parmi lesquels André Gide, Jean-Paul Sartre, Théodore Monod, Emmanuel Mounier, Albert Camus, Michel Leiris. Ceux-ci côtoient de prestigieux intellectuels noirs parmi lesquels, L. S. Senghor, Aimé Césaire et Richard Wright. En faisant figurer côte à côte des intellectuels européens et non européens dès le premier numéro de sa revue, Alioune Diop voulait déplacer le débat de la rencontre des peuples et des civilisations qui agitaient les revues précédentes sur le strict terrain de la pensée et de la culture. André Gide ne s’était pas trompé lorsqu’il écrivait en conclusion de son avant-propos du premier numéro : « Présence africaine se propose un vaste programme : accueillir tout ce qui a trait à la cause des Noirs, et toute voix du peuple noir qui lui paraisse mériter d’être entendue. » De fait, plus précisément, la revue avait choisi une ligne éditoriale de laquelle elle n’allait pas dévier : – faire connaître une pensée africaine englobant à la fois la philosophie et les sciences humaines ; – promouvoir les littératures africaines et leur critique. Cette ambition critique éloignait la revue de toute visée politique au mauvais sens du mot. Dans son liminaire « Niam n’goura ou les raisons d’être de Présence Africaine », Alioune Diop précisait d’ailleurs : « Cette revue ne se place sous l’obédience d’aucune idéologie philosophique ou politique. Elle veut s’ouvrir à la collaboration de tous les hommes de bonne volonté (blancs, jaunes ou noirs), susceptibles de nous aider à définir l’originalité africaine et de hâter son insertion dans le monde moderne ».C’est cette voie de la compréhension du monde noir par les apports et les pensées du monde qui reste encore aujourd’hui l’objectif poursuivi par les diverses livraisons. (nach oben)

Revue de littérature comparée (2001-)

La Revue de littérature comparée, de diffusion internationale, publie des articles en français et en anglais. De nombreux périodiques français et étrangers sont dépouillés dans sa « Revue des revues ». Elle propose, ou résume, dans ses articles et ses comptes rendus, des approches historiques ou méthodologiques, propres aux recherches comparatistes, principalement dans le domaine des littératures de langues européennes. (nach oben)

Revue d'histoire littéraire de la France (2001-)

Fondée en 1894, la Revue publie tous les deux mois un ensemble d'articles et d'informations indispensable à tous ceux qui travaillent sur la littérature française du XVe siècle à nos jours. Les articles privilégient les apports nouveaux sur le plan des connaissances objectives : biographies des écrivains, histoire de l'édition des œuvres, de leur réception, de leur interprétation, études de sources, histoire des genres, des formes, des thèmes et des motifs. La Revue publie de nombreux inédits. Une partie importante de chaque numéro est constituée par des comptes rendus d'édition et d'ouvrages critiques récents, qui offrent un panorama très large de la recherche actuelle. Un numéro est consacré chaque année à une bibliographie complète de la recherche sur la littérature française (production de l'année précédente) élaborée en collaboration avec la Bibliothèque nationale de France. Un réseau mondial de correspondants assure la solidité d'une information vraiment internationale.
Attentive au caractère exhaustif de la documentation et à la clarté du propos, la RHLF se définit par le souci d'une rigueur empruntée aux méthodes de l'Histoire et par le projet de préserver l'unité de la littérature française comme objet scientifique, unité souvent menacée par des spécialisations trop étroites.
Cette revue est publiée par la Société d'histoire littéraire de la France et bénéficiant de la reconnaissance scientifique du CNRS. (nach oben)

Romantisme (2004-)

Littérature, arts, sciences, histoire trouvent leur place depuis la création de la revue de la Société des études romantiques et dix-neuvièmistes qui étudie ce siècle dans son ensemble, à travers l'expression de voies nouvelles qu'offre l'interdisciplinarité.
Concernant l'ensemble de l'Europe et lues dans le monde entier, les contributions de chercheurs français et étrangers participent à la connaissance des différents courants littéraires, artistiques, scientifiques, historiques, politiques...(nach oben)

Travaux de linguistique (2001-)

Revue scientifique internationale, Travaux de linguistique a comme domaine d'étude privilégié la langue française abordée par le biais de la recherche en linguistique générale.
Elle a pour ambition d’assurer un quadruple rôle de recherche, de documentation, de critique et de communication qui la destine tout à la fois aux spécialistes, aux enseignants et à un public cultivé.
La revue pratique la lecture en double anonyme. Pour garantir une évaluation de qualité, les deux lecteurs sont toujours choisis parmi les spécialistes du sujet en question. La revue Travaux de linguistique est publiée avec l'aide financière du Fonds de la Recherche Scientifique-FNRS et de la Fondation universitaire. (nach oben)

Roman 20-50 : revue d'étude du roman du XXe siècle (2005-)

Roman 20-50 est la plus connue des revues universitaires consacrées au roman français des 20e et 21e siècles. Étiquetée comme une « référence majeure » par une récente expertise ministérielle, diffusée depuis plus de 20 ans en France et à l'étranger, elle est réputée pour sa lisibilité et sa redécouverte d'écrivains un temps oubliés.
S'adressant à un public d'universitaires, d'enseignants du secondaire et d'amateurs avertis, elle sollicite la contribution de spécialistes du domaine.
La revue Roman 20-50 est éditée par la Société Roman 20-50, avec le concours du CNL, de l'Équipe d'accueil « Analyses littéraires et histoire de la langue » et du Conseil scientifique de l'Université Charles-de-Gaulle - Lille 3. La revue est diffusée par les Presses universitaires du Septentrion. (nach oben)